Autoconstruction maison ossature bois

168874-bg-custom-2-007c4b-large-1432823020

L’autoconstruction d’une maison à ossature bois, c’est devenu un phénomène très en vogue. Il séduit spécialement les particuliers qui rêvent d’avoir un lieu de vie agréable sans devoir faire une grosse dépense. On peut dire que les avantages de ce concept constructif peuvent être énormes. Néanmoins, l’opération nécessite un certain savoir-faire surtout si on veut réellement réaliser le chantier tout seul. Aussi, les bâtisseurs amateurs doivent d’abord s’en rendre compte. La faisabilité du projet dépend aussi de plusieurs facteurs. Voici l’essentiel à savoir pour vous aider à se lancer dans l’autoconstruction en toute sérénité.

Les avantages de l’autoconstruction

assemblage-maison-bois

Un projet de construction requiert un grand investissement financier. Nombreux sont les futurs propriétaires qui effectuent des gros emprunts, ce qui les mets dans une situation économique précaire pendant un bon bout de temps. Il n’est point étonnant que le sujet autour de la maison à ossature bois autoconstruction suscite l’intérêt du grand public. En construisant soi-même son habitat, on a de multiples chances de faire des économies. En effet, le coût de construction sera à la baisse. Pourquoi ? Tout d’abord parce que le propriétaire n’est pas obligé de payer les salaires du maître d’ouvrage et des ouvriers. Ensuite, il se trouve que les frais de travaux sont vraiment raisonnables étant donné que le chantier est vraiment court. En effet, il suffit de quelques jours pour monter une maison en ossature à bois. Le fait de concrétiser un projet en famille et entre amis s’ajoute également dans la liste des avantages de l’autoconstruction. Cela va sans aucun doute renforcer les liens. L’autre avantage de construire soi-même son habitat est l’assurance d’avoir un lieu de vie répondant à toutes ses attentes aussi bien au niveau de l’architecture que du confort. Enfin, une fois le projet réussi, on peut obtenir une satisfaction optimale. En effet, il serait vraiment agréable de contempler une maison bâtie de ses propres mains. De plus, on peut tout à fait choisir pour n’importe quel style architectural. C’est une aubaine pour les plus exigeants car il leur est possible de créer une maison vraiment unique.

L’autoconstruction, pour qui et pourquoi ?

Avant toutes choses, il est important de préciser que l’autoconstruction d’une maison à ossature bois est une opération réservée uniquement aux plus expérimentés des bricoleurs. Croire que bâtir une maison en ossature à bois en kit est facile, c’est illusoire. Certes, tous les éléments constructifs sont déjà fabriqués et assemblés à l’usine, et ils sont livrés avec un plan de montage bien clair. Il demeure néanmoins que la tâche requiert une grande compétence technique et une connaissance approfondie en art de construction. Ainsi, en décidant de monter son habitat pour une raison purement économique est une mauvaise idée. Il ne faut pas se laisser aveugler par les avantages pécuniaires. La seule raison légitime est la passion pour le travail. Bien entendu, la passion doit se combiner à une expertise en matière de construction. Dans ce cas, la chance de réussir le projet est beaucoup plus grande. Tout particulier qui a l’âme d’un bricoleur et le talent d’un technicien en construction peut alors devenir un auto-constructeur. Bien entendu, il faut se préparer car on va avoir un travail acharnant.

Bien préparer l’auto-construction

imgp4695

Le travail consiste à ériger une maison en bois. C’est une opération qui se déroule en quelques étapes. La première tâche au programme est le calcul du coût du projet. Si nécessaire, il ne faut pas hésiter à chercher des financements auprès des organismes concernés. Sachez par exemple que les projets de construction écologique sont éligibles à l’éco prêt à taux zéro. Il est ensuite nécessaire de bien s’informer sur les règlements à respecter. En même temps, il faut déjà procéder à la demande des différentes autorisations comme le permis de construire. Les propriétaires ont le choix en termes de terrain. Trouver un terrain prêt à la construction est l’idéal. Mais dans tous les cas, il est primordial d’établir une analyse géotechnique complète. Cette partie consiste à étudier la qualité du sol. Il est alors possible de définir le type de fondation à poser et sa profondeur. C’est à partir du bilan réalisé que la conception du plan de construction peut réellement commencer. Ces opérations relèvent du travail d’un technicien. Sans son aide, il est possible de commettre des imprudences qui risquent d’avoir des impacts négatifs sur la qualité de la construction. La prochaine étape est la conception du plan. Sur ce point, le choix est bien large. C’est ce qui rend d’ailleurs le projet très intéressant. Actuellement, les fabricants proposent des catalogues de maison en ossature à bois. Les futurs propriétaires n’ont plus qu’à choisir le modèle qui leur convient. Mais il est aussi possible de faire appel à un constructeur et de lui demander de concevoir un plan sur-mesure. Avec cette seconde option, le porteur de projet a l’assurance d’avoir un habitat à la hauteur de ses attentes. Il a tout à fait le droit d’être exigeant au niveau des caractéristiques de la maison et de son apparence. Bien entendu, pour ceux qui prévoient de procéder à une autoconstruction de leur maison ossature bois, il leur faut privilégier les modèles d’édifice plus faciles à réaliser.

Les travaux, étape par étape

En parlant de maison à ossature bois autoconstruction, les futurs propriétaires qui veulent se lancer dans ce type de projet doivent savoir que les travaux se font en plusieurs étapes et que certaines tâche méritent d’être confié à un spécialiste. C’est le cas de la pose de fondation, le premier travail au menu. Certes, une maison en ossature est légère ; toutefois, elle a toujours besoin d’un support solide et stable. Voilà pourquoi, les gens préfèrent l’ériger sur des semelles bétonnées. Devant la difficulté des travaux de maçonnerie, il vaut mieux les déléguer à des professionnels. Le montage de la maison reviendra par la suite au porteur du projet. Puisque les éléments constructifs sont déjà prêts à être monté, il lui suffit de suivre la notice à la lettre et de s’inspirer des guides proposés sur la toile. Mais dans tous les cas, ceux qui vont entreprendre la construction de leurs maisons ont besoin de bons équipements. Cela va alléger considérablement leur tâche. Pour soulever l’ossature en bois qui est plutôt lourde par exemple, il faut utiliser un engin de chantier adéquat. Si on est bien équipé, motivé et entouré d’une bonne équipe, le montage de l’ossature peut être réalisé en 2 ou 3 jours. Le futur propriétaire peut alors entamer la phase de finition. Elle se fait en deux étapes. En premier lieu, il faut commencer par les travaux de couverture qui comprend la pose du toit et des divers accessoires, l’installation des revêtements muraux, du plafond, du plancher et des séparations de pièces. En second lieu, il faut procéder à l’aménagement intérieur. Cette dernière opération consiste notamment à installer le circuit électrique, le chauffage et le système de plomberie. Elle est souvent complexe. Il faut cependant faire attention à ce que les diverses canalisations ne touchent pas les bois de construction et il faut aussi éviter de ne pas abîmer l’ossature.

Les contrôles

A la fin du chantier, pour répondre aux réglementations en vigueur, la visite des autorités est indispensable. Ils viennent pour contrôler la qualité du bâti. Lors de cette descente sur le chantier, ils vérifient si ceux qui se sont occupés du chantier ont réellement respecté les conditions de construction indiquées dans le document d’urbanisme et s’ils ont bien fait les travaux selon les normes techniques légales. Notons en effet que la moindre erreur peut engendrer des dégâts importants comme un effondrement de l’habitat ou un manque de confort. Sur demande de l’auto-constructeur, les organismes de certification comme Qualigaz, Qualitel ou NF Maison Individuelle peuvent également faire des contrôles sur le chantier achevé. Ils peuvent garantir la qualité de l’habitat pour ensuite délivrer une attestation ou un label.

Le coût de l’autoconstruction

bureau_etudes_bois_descotes

L’autoconstruction d’une maison ossature bois est la meilleure alternative si on ne dispose pas d’un gros budget. En faisant appel à un constructeur ou bien un promoteur, le risque d’augmentation du coût de construction est bien réel. Néanmoins, il est toujours possible de demander un financement pour être sûr d’avoir le budget nécessaire à la réalisation du projet. Notons que les dépenses sont à évaluer en fonction d’un grand nombre de facteurs. A part le prix des éléments constructifs qui est déjà assez important, il y a aussi le transport des matériaux ainsi que les salaires des professionnels engagés. En général, on a besoin d’environ 60.000 à 75.000 euros pour ériger une maison à ossature à bois de 130m². Il est évident que le prix dépend de la dimension de l’habitat. Le meilleur moyen de réduire les coûts est de limiter au maximum le recours à des experts. Ainsi, il faut essayer de prendre en charge soi-même la majorité des tâches. Pour éviter le surmenage, faire appel à des proches est également une bonne solution. Il est aussi nécessaire d’opter pour une maison standard. Elle est en général accessible à prix raisonnable.

Les commentaires sont fermés.