Quel Chauffage Pour Une Maison Ossature Bois?

Maison-ossature-bois-a-vendre-Le-Mans-Sarthe-72-geothermie-captage-vertical-ouate-cellulose-chauffe-eau-solaire

À la fois écologique, esthétique et plus rapide à bâtir, la maison en bois fait actuellement l’unanimité auprès des personnes souhaitant construire une maison à moindre coût et en respect de l’environnement. L’autre avantage de la maison en bois est son excellente isolation. Malgré une construction perçue légère, la maison en bois offre une bien meilleure isolation par rapport à une maison traditionnelle en béton, en parpaing ou en brique. Mais pour minimiser davantage la déperdition thermique, les fabricants incluent dans le kit préassemblé une isolation de la maison à ossature en bois au niveau des murs, des planchers et du toit. Malgré tout, chacun a son choix en termes de chauffage de sa maison. Il est ainsi judicieux de se poser la question quel type de chauffage utiliser pour sa maison à ossature en bois. On constate souvent des ponts thermiques dans les jonctions des murs et planchers, murs et toitures et également au niveau du faîtage. Il est facile d’isoler la structure d’une maison à ossature bois. La construction de maison ossature en bois permet d’atteindre une haute performance énergétique répondant aux exigences des normes BBC (maison basse consommation) à condition d’utiliser des produits et systèmes isolants performants ainsi que de réaliser des travaux impeccables au niveau des parois et de l’ensemble de la structure pour limiter les ponts thermiques. Le coefficient de conductivité thermique d’une ossature en bois est de 0,12 W/m.K. Il est certes faible comparé à celui des laines minérales ou naturelles, mais cela aide à combattre les ponts thermiques.

Comment isoler une maison à ossature en bois

photo
La pose de l’isolant dans une maison en bois est importante pour garantir une parfaite isolation thermique et une bonne étanchéité de la maison. Les constructions sont réalisées selon les besoins des propriétaires. Les fabricants adaptent ensuite la construction pour bien isoler l’habitation selon la RT 2012. En général, l’isolation des maisons en ossature bois est effectué avec de la laine de bois. La laine de bois est un isolant qui n’entasse pas dans le temps, ce qui garantit la qualité de l’isolation pendant longtemps sans pont thermique.

Certains constructeurs proposent aussi une isolation de la maison en bois avec de la laine naturelle ou de la laine minérale suivant le besoin du propriétaire. L’isolant est enfoui dans l’ossature et le double des murs par l’intérieur. Cette isolation intérieure de la maison à ossature en bois implique aussi la mise en place d’un vide d’air entre l’ossature et le cloison pour passer tout le câblage sans risque d’abimer le frein-vapeur. Ce dernier est indispensable pour assurer l’étanchéité à l’air de la construction. Comme le but est d’offrir une haute performance thermique de l’isolation de la maison, les constructeurs proposent également une isolation par l’extérieur de la maison à ossature en bois. L’isolation par l’extérieur est effectuée avec des panneaux rigides en fibre de bois de différentes épaisseurs. L’isolant en laine minérale est une excellente alternative à la laine de bois à condition d’être non hydrophile et semi-rigide, certifié ACERMI et validé pour une application en maison ossature bois (DTU 31.2 P1-2 – article 5).

On distingue 4 solutions d’isolation des maisons à ossature bois : isolation uniquement entre montants, isolation complémentaire par l’extérieur, isolation complémentaire par l’intérieur à l’aide de panneaux haute densité, et haute isolation pour le label BBC/Effinergie.

Performance en isolation thermique et acoustique

photo1
Le bois est un matériau très performant en matière d’isolation. En plus d’être un excellent isolant contre le bruit extérieur, ce matériau préserve aussi bien la chaleur que la fraîcheur en évitant les ponts thermiques entre l’intérieur et l’extérieur de la maison. La construction d’une maison ossature bois est donc une solution pour accroître la performance énergétique de la maison. Cependant, la qualité d’isolation thermique de la maison dépend des matériaux isolants combinés à l’ossature. C’est l’une des raisons qui amènent les constructeurs à privilégier les isolants de haute performance thermique et acoustique. La maison en bois permet une isolation thermique sans perte d’espace intérieur. En effet, la maison en bois assure une meilleure isolation par rapport à celle d’une maison en béton avec un mur à épaisseur égale. Un isolant d’une épaisseur jusqu’à 25 cm peut être calé dans les parois de la structure en bois contre 8 à 16 cm pour le mur d’une maison classique. Cette performance thermique de la maison en bois permet de réaliser facilement une maison passive ou BBC.

Gestion de l’humidité par l’évacuation de vapeur d’eau

photo4
L’isolation thermique doit être combinée à un système d’évacuation de la vapeur d’eau pour garantir une grande pérennité et solidité du bois. Ainsi, ce matériau utilisé pour une maison à ossature en bois avec isolation extérieure ne doit pas stocker d’humidité pour éviter le pourrissement. L’isolation intérieure d’une maison à ossature en bois doit être conjuguée avec une ventilation maîtrisée pour limiter le risque de condensation et de moisissure. Les constructeurs proposent un système d’isolation qui intègre des membranes perméables à la vapeur d’eau et un écran pare-pluie. Ces éléments permettent également une meilleure maîtrise de l’étanchéité à l’air de la construction.Rappelons que l’isolation thermique apporte du confort et également de l’économie d’énergie à l’habitation. L’isolation thermique d’une maison ossature bois implique l’optimisation de l’évacuation de vapeur d’eau générée généralement par les occupants. Certains constructeurs proposent un système d’isolation spécifique pour une maison à ossature en bois avec isolation phonique et thermique. Pour une meilleure isolation de la maison en bois, il est conseillé d’utiliser des isolants validés par l’Avis Technique du CSTB entre les parois. Ces isolants sont conçus pour l’isolation des maisons résidentielles et les locaux commerciaux.

Conformément aux exigences du DTU 31.2 sur les maisons à ossature bois, la construction et l’assemblage des matériaux doivent éviter tout risque de condensation à l’intérieur des parois. Ainsi, la pose d’une membrane pare vapeur ou hygro-régulantes sur l’ensemble de l’ossature de la maison en bois est obligatoire. Le doublage de l’isolant en matériau de synthèse est aussi possible en cas d’absence d’une lame d’air ventilée à l’arrière du revêtement extérieur. Les membranes pare-vapeur ont une perméabilité qui peut varier suivant l’humidité ambiante, gage d’un meilleur séchage des bois en été et d’une limitation du risque de condensation en hiver. Ces membranes sont donc spécialement conçues pour les constructions à ossature bois. Certains types de membranes pare-vapeur ou hygro-régulantes permettent la création de parois absorbantes, idéal comme isolant phonique avec des parements perforés. Ils permettent une correction acoustique et sont particulièrement adaptés pour le salon ou l’espace de détente avec une installation d’un Home Cinéma. L’intégration de l’isolant dans les parois d’une maison ossature bois doit être combinée avec des travaux d’étanchéité à l’air. L’utilisation de certains matériaux adhésifs et mastic d’étanchéité peut être nécessaire au niveau du pourtour, jonction, raccordements, angles et autres points singuliers pour assurer l’étanchéité de la membrane. Selon le type de construction et la configuration des parois, l’installation d’une membrane pare-vapeur peut être également nécessaire au niveau de la toiture (écran de sous toiture) ou du bardage de la maison à ossature bois extérieur (pare-pluie). Le but est d’assurer l’étanchéité à l’eau et à l’air des parois.

Isolation et confort d’une maison en bois

Arch4
Une maison à ossature en bois bien isolée permet une meilleure économie d’énergie et un confort optimal en toutes saisons. Les avantages de l’isolation d’une maison en bois se ressentent surtout en été. En cette période de l’année, l’isolation thermique et acoustique d’une maison en bois assure une ventilation de qualité à l’intérieur, de jour comme de nuit. Avec une isolation à haute performance, on constate une plus importante résistance thermique des parois, ce qui permet à la maison en bois d’être mieux protégée de la pénétration de la chaleur.

Isolation de maison en bois et conception BBC

isol
L’isolation d’une maison à ossature en bois RT 2012 permet de répondre aux exigences BBC voire BEPOS (bâtiment produisant plus d’énergie qu’il n’en consomme). La maison peut obtenir un label BBC/Effinergie lorsque l’isolation des parois assure une consommation d’énergie inferieure à 50kWhep/m².an et une perméabilité à l’air de 0.6m3/h.m² pour une maison individuelle et de 1m3/h.m² pour un habitat collectif. Toutefois, seul un isolant d’une épaisseur supérieure à 25 cm et mise en place entre ossatures permet aux maisons en bois d’atteindre les objectifs BBC de l’Effinergie. Il est ainsi nécessaire de combiner des systèmes d’isolation à forte résistance thermique et acoustique à des membranes à forte étanchéité à l’air. L’isolation de maison à ossature en bois permet également la construction d’une maison passive, dont la consommation énergétique au m² est inférieure à 15kWh/an. L’isolation maison ossature bois peut aussi répondre aux exigences d’une maison à énergie positive ou BEPOS.

Les commentaires sont fermés.