Construction Maison Ossature Bois – Principe et Montage

L’ossature bois est devenue une technique de construction très en vogue en Europe. La raison à cette haute réputation est nombreuse mais le plus important, c’est qu’elle est tout à fait pratique. En effet, il se trouve que le concept de construction maison ossature bois est vraiment simple. Voilà pourquoi, le chantier est souvent court. De plus, il est tout à fait possible de réaliser les travaux soi-même. Mais comment construire une maison en ossature bois ? Il faut suivre quelques étapes.

L’étape préparatoire                                                        

preparation-maison-bois

Comme n’importe quel projet de construction, la première chose à faire si on veut bâtir une maison en ossature bois est d’effectuer une étude minutieuse. Le but est d’évaluer si le projet est bien faisable et ce, en tenant compte du budget disponible et de ses réelles attentes en matière de confort. Il faut aussi prendre en considération certaines contraintes techniques. En effet, il est indispensable de définir si le terrain est bel et bien apte à accueillir une telle construction ou si quelques préparatifs comme un terrassement sont nécessaires.

L’établissement d’un plan constitue également une étape essentielle. Le succès du projet en dépend et il est indispensable de réaliser un schéma concret. Voilà pourquoi, l’aide d’un architecte est toujours la bienvenue. Mais pour obtenir un plan parfait, on doit commencer par bien choisir le type de fondation, la dimension de la maison, son orientation ainsi que son style architectural. Sur ce dernier point, le choix est tout à fait large. En effet, une maison en ossature bois peut avoir un aspect design, classique ou rustique. Il faut aussi inclure dans les préparations à faire, la réalisation des démarches administratives. Pour ce faire, il faut se renseigner auprès de la mairie.

On enchaîne les préparatifs par le choix des matériaux de construction y compris le bois à utiliser. Il est maintenant temps de commander les éléments constructifs. Sur ce point, on peut acheter directement les kits de maison en ossature bois auprès des magasins spécialisés. On choisit donc l’auto construction. Il est aussi possible de s’adresser à un constructeur professionnel et de lui présenter le projet. On a ainsi le privilège de faire une commande sur-mesure et d’obtenir la maison de ses rêves. En effet, en coopérant avec un constructeur, il est possible d’être un peu plus exigeant au niveau de la qualité architecturale et on peut choisir aisément les différents éléments qui vont composer la maison. Il est tout à fait possible d’avoir un grand édifice avec une baie vitrée, une terrasse sympathique ou encore une magnifique véranda.

La pose de la fondation

image2

Le montage d’une maison à ossature en bois débute par la pose de la fondation. Le procédé peut être similaire à celui appliqué lors d’une construction de maison traditionnelle. On utilise donc du béton et la tâche revient à un expert en maçonnerie. L’opération consiste à poser la dalle qui deviendra le support du plancher et de l’ossature en bois. Bien entendu, il faut bien respecter le délai de séchage pour assurer la solidité de la fondation.

Cette technique s’avère être assez onéreuse et requiert plus de temps. Raison pour laquelle, on commence à l’abandonner. Par ailleurs, il existe une solution beaucoup pratique que sont les micro pieux. C’est une technique découverte au Canada depuis quelques années. Son principe est simple. Il consiste à enfoncer dans le sol des pieux métalliques. La fondation en techno pieux présente de nombreux avantages. Tout d’abord, l’opération s’effectue en deux ou trois jours au maximum alors que si on mise sur la fondation en béton, il faut attendre au moins deux semaines avant de procéder au montage de la maison. De plus, c’est une approche respectueuse de l’environnement car elle permet une économie d’énergie et d’eau. C’est également une technique très économique. Pour couronner le tout, avec une fondation en micro pieux, l’ossature en bois est de plus en plus éloignée du sol. Ainsi, le bois est mieux protégé de l’humidité et de l’attaque des insectes. Cela accroît considérablement sa durabilité. Notons que le nombre des pieux à planter varie selon la dimension finale de la maison.

Le montage proprement dite

montage-ossature-maison-bois

Pour réussir le projet, il faut au moins comprendre le principe de construction d’une maison à ossature en bois. En général, ce genre de bâtisse comporte des montants en bois. Ils sont séparés par des isolants, ce qui explique le fait qu’elle bénéficie d’un label écologique. En effet, la performance thermique de la maison est beaucoup plus importante et cela réduit considérablement les besoins en chauffage.

Ce qui rend la maison en ossature bois très séduisante, c’est que ses murs, sa charpente et son plancher technique sont préfabriqués en atelier. Ils sont livrés sur terrain en étant déjà assemblés. Ainsi, lorsque la fondation est bien posée, on peut procéder directement au montage. Une fois de plus, les travaux se font par étape. La première tâche consiste à poser le plancher technique qui va plus tard accueillir le revêtement du sol. Ensuite, on enchaîne par l’élévation des murs. Ces derniers sont scellés à la fondation avec des fixations solides. Lorsque les murs sont bien érigés, on enchaîne par la pose de la charpente. Notons qu’on peut très bien utiliser un modèle conçu selon la technique traditionnelle ou industrielle.

En général, le montage d’une maison en ossature bois en kit n’est point difficile puisqu’elle est livrée avec un plan de pose bien clair et précis. De plus, les fournisseurs allouent parfois une assistance montage à ceux qui en ont le plus besoin. Sinon, il est également possible de trouver un guide de construction d’une maison à ossature en bois sur Internet. Si on a commandé une maison sur-mesure, il est évident que le constructeur s’occupe du montage. Après la pose de tous les éléments constructifs, les travaux sont presque achevés. Cependant, il faut encore réaliser les finitions et c’est la tâche la plus délicate.

Les travaux de finition

finition-maison-bois

C’est la dernière opération au menu lorsqu’on parle de maison à ossature en bois montage. Comme on l’a annoncé auparavant, elle est plutôt complexe et nécessite un grand savoir-faire. Le confort et l’esthétique de l’habitat en dépendent. Pour commencer, il faut effectuer la mise hors-d’eau ou bien les travaux de couverture. Bien entendu, c’est un travail assez technique qui requiert les compétences d’un couvreur professionnel surtout si la forme du toit est assez original. Il consiste notamment à poser les matériaux et les divers accessoires comme les tuyaux d’évacuation d’eau comme il se doit. Les travaux de zinguerie qui vont améliorer l’étanchéité et l’esthétique de la toiture sont aussi à réaliser avec soin. Ensuite, il faut procéder à la pose du plafond et du plancher.

L’habillage des murs s’ajoute également dans la liste des travaux de finition à faire. Il est à effectuer avec mûre réflexion. En effet, pour accroître le confort de la maison et son rendu visuel, il est nécessaire de bien choisir le type de revêtement à mettre en place. Pour l’intérieur, tout est permis. Mais pour avoir plus de liberté dans le choix des finitions, il est plus adéquat d’opter pour des panneaux de plâtres. Ainsi, on peut les peindre ou bien les revêtir de papier-peint. Quant au revêtement extérieur, il doit être assez solide pour pouvoir résister aux intempéries. Le bois, le bardage en PVC, en métal ou en bardeaux, les ardoises naturelles, le ciment ainsi que les plaquettes de parements en béton, en terre cuite ou en pierre font partie des matériaux qu’on peut utiliser. Il suffit de faire le choix en fonction de leur coût, de leur résistance, de leur facilité d’entretien et du rendu esthétique qu’on souhaite obtenir. Le bois naturel est à privilégier car c’est un matériau durable et doté d’une élégance naturelle inouïe. Il ne  faut oublier la pose des portes et fenêtres ainsi que du système de verrouillage.

L’aménagement intérieur

1

La construction d’une maison à ossature en bois s’achève par l’aménagement intérieur. Cette tâche est à exécuter avec soin. Elle consiste en premier lieu à placer les murs intérieurs. On peut ainsi déterminer la disposition de la maison et les différentes pièces qu’elle contient. Ensuite, il faut installer le circuit électrique et réaliser les divers travaux de plomberie comme la pose des sanitaires et des tuyaux d’évacuation. Enfin, on termine les travaux par l’installation du système de chauffage. Sur ce point, différentes solutions sont envisageables. Si on désire une maison vraiment écologique, l’idéal est d’utiliser des chauffages respectueux de l’environnement qui fonctionnent grâce à l’énergie verte. L’installation de panneaux solaires ou bien de pompe à chaleur devient alors indispensable.

Les commentaires sont fermés.