Comment Crépir une Maison Ossature Bois?

tradi-2-3-1600x1200

Les murs extérieurs d’une maison ossature bois, comme ceux d’une maison maçonnée peuvent recevoir plusieurs types de revêtements. A l’heure actuelle, on a le choix entre peinture, bardage et enduit. Parmi les enduits, le crépi est le plus populaire en France. Réalisé à base de ciment et proposé en plusieurs teintes, ce type de revêtement mural apporte un véritable cachet à votre maison. Nous allons vous citer les avantages de crépir ses murs, les différentes techniques d’application existantes ainsi que les différentes étapes de préparation avant la pose. Si vous voulez crépir vous-même les façades de votre maison ossature bois ou vous voulez faire engager un professionnel pour le faire, ces quelques informations vous seront alors d’une grande utilité.

Avantages du crépi pour une maison ossature bois

maison-ossature-bois-design-a-paris-yvel-05-1454846722

Avant de répondre à la question comment crépir une maison ossature bois, il semble important de comprendre les raisons de choisir ce type de revêtement pour les murs extérieurs. La première raison est certainement d’ordre esthétique. En effet, ce revêtement apporte un véritable caractère au bâtiment. Il camoufle l’enduit protecteur des murs et les panneaux souvent inesthétiques, en procurant à la maison un aspect plus moderne. Le crépi améliore également la résistance des murs contre les intempéries et la fluctuation de la température. Il rallonge aussi la durée de vie des matériaux des murs, et de ce fait, permet de réduire la fréquence des ravalements. Le crépi contribue également à l’isolation thermique de l’habitation. Il renforce la capacité isolante des panneaux isolants installés à l’intérieur des murs. Il n’améliore pas uniquement l’isolation thermique, mais également le confort acoustique. Ce type de revêtement favorise aussi l’évacuation de la vapeur d’eau qui peut se retrouver bloquée dans l’épaisseur des murs. Une des plus importantes raisons de choisir le crépi pour sa maison ossature bois, est le prix. En effet, cet enduit est plus économique comparé à la peinture.

Les différents types de crépis disponibles sur le marché

plasterer concrete worker at wall of house construction

Il existe plusieurs types de crépis. Si vous voulez crépir vous-même les façades de votre maison à ossature bois, vous ne pouvez donc pas choisir un crépi pour l’intérieur. Il faut cependant préciser que les crépis extérieurs peuvent être utilisés pour couvrir les murs intérieurs, l’inverse n’est pourtant pas possible. Avant de se rendre en magasin pour acheter du crépi, il faudra alors tenir compte de quelques paramètres. En effet, on ne peut pas choisir le même produit pour revêtir un mur neuf et un mur à rénover. Pour les murs en bon état, le cas d’une maison ossature bois nouvellement construite, il faudra du crépi acrylique. Pour les murs neufs exposés à des conditions climatiques rigoureuses, le crépi siloxane constitue un excellent choix. Si vous êtes en train de vous demander comment crépir une maison ossature bois dans le cadre d’une rénovation, il vous faudra tout d’abord chercher un produit adapté à l’état de la surface. Ainsi, un crépi élastique convient pour couvrir les murs avec de microfissures. Pour une surface poreuse, humide et abîmée, le crépi pliolite est conseillé.

Quelle technique d’application choisir ?

10042009-gratte2

Selon le rendu souhaité, il est possible de choisir entre quatre techniques d’application. Le crépi projeté, comme l’indique l’appellation de la technique, est une pose par projection. Pour ce faire, il faudra se munir d’une machine spécifique. Cette dernière est équipée d’un malaxeur qui mélange les différents ingrédients du crépi, et d’une pompe qui projette le mélange sur le mur. Il y a également le crépi taloché, une méthode d’application très prisée des maçons traditionnels. Le crépi est projeté sur les murs et ensuite il sera lissé à l’aide d’une taloche. Quoique coûteuse, cette technique est la plus rapide. La troisième méthode à découvrir est le crépi gratté. Moins cher que le crépi taloché, mais plus cher que le crépi projeté, l’application du crépi se fait en projetant d’abord le produit sur le mur ensuite il faudra gratter le produit à l’aide d’une taloche à clou ou d’une règle spécifique. Le crépi écrasé assure un aspect moderne et très élégant. Le crépi projeté sur les murs est lissé moyennant d’une lisseuse (une variante de la taloche).

Préparation de la surface avant la pose du crépi

Les personnes qui veulent savoir comment crépir une maison ossature bois doivent d’abord comprendre qu’une préparation préalable est indispensable avant la pose et aussi que le crépissage ne s’effectue pas à n’importe quel moment. Il faut surtout éviter de crépir les murs lorsqu’il gèle en hiver lorsqu’il fait trop chaud en été. Pour les maisons maçonnées, le crépissage doit avoir lieu au moins un mois après la fin des travaux. Ceci, dans le but de favoriser une bonne accroche et d’assurer la longévité du revêtement. Pour les maisons à ossature bois, réalisées avec des murs en panneaux, il n’y a pas de délai à respecter avant l’application du crépi. Pour une meilleure adhérence au support, celui-ci doit recevoir une couche d’accrochage. Il faut bien respecter le délai de séchage recommandé par le fabricant avant l’application d’une couche de mortier ou d’un treillis. Après séchage, on peut procéder à l’application d’une couche de fond. Encore une fois, il faut patienter que celui-ci se sèche entièrement avant de projeter le crépi. Si vous avez choisi un crépi post-teinté, vous pouvez appliquer la peinture après séchage du crépi.

Crépir dans le cadre d’une rénovation

Pour ceux qui cherchent à comprendre comment crépir une maison ossature bois en rénovation, le principe de pose est le même et il faudra aussi préparer la surface. Pour les façades peintes, il faudra d’abord décaper la surface afin de retirer les couches de peinture. Le crépi doit être appliqué sur une surface propre et dépourvue de poussières. Des fois, l’utilisation d’un lavabilisateur peut faire l’affaire. Dans d’autres cas, il suffit d’appliquer un primaire d’accrochage pour permettre un accrochage rapide du crépi. Si les murs sont abîmés, par exemple les panneaux de la maison ossature bois sont troués, il faudra d’abord procéder à une réparation. Les fissures ainsi que les trous doivent être rebouchés. Une fois cela fait, vous pourrez poser un enduit de lissage afin d’obtenir une surface plane et sans aspérité prête à recevoir la primaire d’accrochage. Au cas où vous souhaiteriez faire un crépi texturé, il ne sera pas nécessaire de réaliser de gros travaux de réparation, à moins que ce soit vraiment nécessaire.

Quelles sont les règles administratives à respecter ?

photo-terre-2

Avant de choisir la texture ou la couleur du crépi appliquer sur les panneaux de sa maison ossature bois, il faudra se conformer au Plan d’Urbanisme Local ou PLU. En effet, les règles sont propres à chaque commune et peuvent s’appliquer sur le rendu final, sur la couleur des façades, et/ou encore sur la composition du produit servant au crépissage. En rénovation, aucune déclaration préalable à la mairie n’est nécessaire si le crépi souhaité permet de conserver l’aspect esthétique antérieur de la maison. Par contre, si le propriétaire veut changer la couleur, il devra effectuer une déclaration de travaux auprès de la commune. La réglementation liée au crépissage d’une maison ossature bois neuve et à celui d’une maison à rénover est identique. Il faudra donc s’informer auprès de la mairie avant décider la couleur ou l’aspect de la finition. Maintenant, vous savez qu’avant de demander comment crépir une maison ossature bois, il vous faut d’abord l’avis favorable de votre commune.

Quel est le coût du crépissage ?

montage59_01_large

En autoconstruction, le crépissage de vos façades vous reviendra beaucoup moins cher qu’une peinture ou encore un bardage. Sans le coût de la main d’œuvre, le crépi peut coûter à partir de 10€ le mètre carré. Si vous n’avez pas la main bricoleuse, évitez de gaspiller votre argent et votre temps, mais faites appel à un professionnel tel un façadier. Si l’on fait appel à un spécialiste, le coût du mètre carré d’un mur crépi est de 25 à 30€. En rénovation, le prix peut monter en moyenne jusqu’à 45€. Si vous décidez d’isoler par l’extérieur, le budget que vous devrez prévoir doit inclure le prix du matériau, la main-d’œuvre, la pose de l’isolation, la préparation de la surface et l’application du crépi. Comptez environ 90 à 120m€ si vous faites appel à un professionnel pour la mise en place de l’isolation extérieure et le crépissage des façades de votre maison ossature bois. Vous avez maintenant toutes les informations indispensables pour comprendre comment crépir une maison ossature bois.

Les commentaires sont fermés.