Isolation Maison Ossature Bois – Extérieur et RT 2012

_0035

La maison en bois est actuellement une nouvelle tendance depuis qu’il existe des structures en ossature facilitant la construction même par soi-même. Comment isoler une maison ossature bois ? Quelle isolation pour maison ossature bois ? Telles sont les questions les plus fréquemment posées lorsqu’on parle de maison ossature bois. Ecologique et esthétique, la maison à ossature bois séduit aussi les gens pour son coût bien inférieur à une maison en béton classique à surface bâtie égale. A l’heure actuelle où un petit gain énergétique constitue un véritable argument pour choisir, la maison à ossature bois s’impose comme le meilleur choix. De plus, sa construction est facile ! En effet, les futurs propriétaires ne sont plus obligés de confier leurs projets à des entrepreneurs et architectes, ils peuvent les réaliser en auto-construction depuis le levage de la structure à l’isolation maison ossature bois grâce à la disponibilité des maisons en kit. Il suffit de suivre à la lettre les consignes des fabricants et d’avoir une bonne connaissance en bricolage.

 

Comment isoler une maison à ossature bois ?

prix_isolation_5

La maison à ossature bois offre l’avantage d’une excellente isolation à condition de bien choisir les matériaux d’isolation pour combler le manque d’inertie thermique de la construction.Certes, le coefficient de conductivité thermique d’une ossature en bois est faible, seulement de 0,12 W/m.K, comparé à celui des laines de roche et autres isolants naturelles, mais le fait de construire la maison avec du bois permet de diminuer de manière significative l’importance des ponts thermiques.La structure de bois peut être comblée par un isolant sans diminuer la surface habitable. La structure porteuse de la maison à ossature bois est généralement espacée de 40 ou 60 cm. Cet espacement des montants permet la mise en place des isolants pour optimiser la performance thermique globale des parois. L’isolation de la maison à ossature bois est facile. La structure porteuse de la maison à ossature bois est composée de montants de bois espacés de 40 à 60 cm. On peut installer des isolants jusqu’à 20 à 25 cm d’épaisseur entre les montants contre 8 à 10 cm dans une maison traditionnelle.

 

Mais quel type d’isolation intérieure pour maison à ossature bois choisir pour garantir la pérennité du bâtiment ? Le but est d’avoir une grande performance énergétique avec des parois totalement étanches à la vapeur d’eau et l’humidité, sans compromettre le confort thermique et acoustique.Contrairement aux idées reçues, le bois est naturellement isolant contre le bruit, la chaleur et la fraîcheur. Une combinaison avec les isolants à haute performance thermique et acoustique permet facilement d’avoir une isolation maison ossature bois bbc ou une maison passive. On utilise généralement la laine de roche, la laine de verre, le chanvre ou encore l’ouate de cellulose pour isoler une maison en bois. Certains fabricants utilisent d’autres isolants, dont la performance énergétique est tout simplement remarquable dans une maison à ossature bois. Le mélange de chanvre à la chaux aérienne permet d’avoir un enduit adapté au remplissage des parois d’une maison à ossature bois. L’écorce de chêne liège, disponible en panneaux ou en vrac, est particulièrement adaptée à l’isolation des pièces humides, mais également des dalles, toiture et murs. Les fibres de lin en vrac sont intéressantes pour isoler les parties les plus difficiles d’accès. Ils offrent une bonne isolation des bruits aériens. Il est recommandé d’utiliser des isolants certifiés Acermi. Cette certification issue de la démarche volontaire des fabricants assure les performances et les caractéristiques techniques du produit.

 

Isolation maison ossature bois bbc

revol-galindeau-kit-paille-1-resize-652x400

La construction en bois permet facilement de répondre aux nouvelles exigences thermiques grâce à une isolation de maison à ossature bois rt 2012 ou une maison passive. Une maison ossature bois peut répondre facilement à cette nouvelle réglementation thermique applicable depuis le 1er janvier 2013 aux constructions neuves et aux parties neuves de bâtiments en réhabilitation. La RT 2012 remplace toutes les réglementations thermiques antérieures (1974, 1988, 2000 et 2005) et fixe la consommation énergétique primaire d’un bâtiment à 50 kWh/m² par an. La règlementation impose des seuils de performance qu’une maison peut atteindre en se basant sur la conception bioclimatique, la qualité du confort d’été et la faible consommation d’énergie primaire. C’est sur ce dernier paramètre que l’isolation prend tout son intérêt pour générer le plus d’économies dans le temps. L’idée est de ne plus augmenter l’épaisseur de l’isolant pour atteindre le seuil de performance fixé par la RT 2012, mais plutôt d’optimiser l’étanchéité à l’air et limiter les ponts thermiques.

 

Une maison ossature bois conforme à la RT 2012 offre un excellent confort en été sans avoir à recourir à un système actif de climatisation. Avec une isolation de maison à ossature bois bbc, on peut répondre aux exigences d’une maison passive, c’est-à-dire avec une consommation énergétique de 15kWh/m² par an en matière de chauffage. Il est même possible de construire une maison ossature bois répondant aux exigences de la future RT 2020, plus connue actuellement comme Bepos (Bâtiment à Énergie POSitive). L’intérêt d’une maison bois est son isolation à épaisseur de mur équivalente à celle d’une maison traditionnelle. L’isolation est aussi performante en été comme en hiver si on choisit des matériaux offrant une performance thermique maximale caractérisée par la plus forte « résistance thermique R ».Cette caractéristique de performance de l’isolant doit être certifiée par l’ACERMI.

 

Comment garantir l’isolation d’une maison ossature bois ?

_isolation_5

La pose d’une isolation doit être conforme au DTU 31.2-Construction de maisons et bâtiments à ossature bois. Il faut aussi prendre en compte l’évacuation de la vapeur d’eau et éviter à tout prix l’humidité. En effet, une maison ossature bois doit garantir le maximum d’étanchéité tout en laissant l’évacuation de l’eau. On trouve sur le marché des systèmes perméables à la vapeur permettant également d’isoler efficacement la maison. Le but est de s’assurer que l’isolation ne vienne pas empêcher l’évacuation de la vapeur d’eau. La structure en bois garantit la pérennité et la solidité de la maison, mais elle ne supporte pas l’humidité au risque de subir une détérioration par pourrissement. A noter que l’occupation d’une maison peut produire plus de 10 litres de vapeur d’eau par jour avec la respiration, le lavage, la cuisson ou la combustion du chauffage dégagés. Cela constitue en permanence un facteur de risque de détérioration de la structure en bois.

 

Humidité et étanchéité à l’air

0de008cd5a_58736_023jpg

L’isolation maison ossature bois extérieur doit être ainsi associée à une ventilation maîtrisée. Il est conseillé d’utiliser un système d’isolation avec des membranes et des écrans perméables à la vapeur d’eau tout en assurant l’étanchéité à l’air du bâti.Pour bien isoler la maison bois tout en laissant la vapeur d’eau s’évacuer librement, les parois doivent être étanches à l’air. Il existe plusieurs solutions pour isoler et évacuer la vapeur d’eau dans chaque partie de la maison. On peut utiliser des isolants sous forme de panneaux ou en vrac à insuffler pour les cloisons, toiture et sol. Pour le plancher par exemple, plusieurs isolants conçus pour s’adapter aux poutres en L, la configuration pour supporter les planchers au-dessus du béton ou des piliers en béton ou en bois. Les isolants pour les planchers, comme pour les cloisons et la toiture doivent être associés à une pare-vapeur pour une étanchéité de l’air plus efficace. Généralement, le maître d’œuvre opte pour des isolants en vrac à souffler pour assurer une meilleure couverture dans les différents coins et recoins.

 

Le pare-vapeur, un système d’isolation intégrant des membranes et des écrans perméables à la vapeur d’eau, reste le système le plus efficace remplir cette fonction. Il recouvre l’isolant côté intérieur et empêche l’infiltration et la stagnation de la vapeur d’eau à travers les parois. Sa performance dépend de la qualité de la pose et de sa continuité sur l’ensemble de la maison, que ce soit au niveau des angles, des raccordements avec les différentes ouvertures et des liaisons entre les parois verticales et horizontales. Le pare-vapeur se caractérise par un coefficient Sd. Plus sa valeur est élevée, moins le pare-vapeur laisse passer de vapeur d’eau. L’évacuation de la vapeur d’eau, gage de la protection de l’ossature en bois contre les pourrissements, peut être aussi assurée par une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée).L’installation d’une VMC assure l’évacuation de la vapeur d’eau des pièces humides.

Les commentaires sont fermés.