Plan autoconstruction maison ossature bois

maison-ossature-bois-1

Une maison à ossature bois est un type d’habitat en plein essor. Non seulement elle est écologique, mais aussi, elle est très confortable. Pour ce qui est de sa construction, la tâche se révèle assez simple. Voilà pourquoi, beaucoup de gens ont choisi l’autoconstruction de leur propre maison. La plupart de ces derniers choisissent de tout prendre en charge moyennant l’aide de quelques experts sur certains points, une intervention qui s’avère être indispensable surtout au moment de la conception du plan d’une maison à ossature bois en autoconstruction. Il faut en effet un schéma clair et précis afin que le montage soit beaucoup plus simple. Il est ainsi possible d’économiser plus de temps et d’argent.

Pourquoi faire appel à un architecte ?

1f7091a86f9b

La première question qui se pose lorsqu’on prévoit d’édifier le plan d’une maison ossature bois autoconstruction est la suivante : qui va s’occuper de la tâche ? Grâce à l’apparition de nombreux logiciels d’architecte, il est possible de réaliser soi-même le plan de son habitat. Par ailleurs, il n’y a pas de méthode spécifique à adopter. Cependant, il faut accomplir l’opération à partir d’informations complètes. Ainsi, concevoir son plan exige un grand savoir-faire dans la formalisation du cahier des charges qui va mettre en évidence la nature du projet et ses diverses caractéristiques. D’un point de vue beaucoup plus technique, on appelle cela éditer « le programme ». Pour éviter les problèmes, bon nombre des bâtisseurs décident de choisir un plan proposé par un constructeur. Bon nombre de fabricants de maison à ossature bois proposent des catalogues. Il appartient ensuite aux acheteurs d’opter pour le plan qui leur convient. C’est une idée judicieuse. Mais il faut également avoir quelques notions concernant l’architecture afin de pouvoir faire le choix en toutes connaissances de cause. En outre, il ne faut pas oublier que la moindre erreur risque d’avoir un impact conséquent sur le déroulement du projet. Cela peut retarder le délai du chantier ou bien engendrer des dépenses supplémentaires. La solution la plus adéquate est donc de faire appel à un architecte. Etant un expert en la matière, il est à même de connaître les bonnes démarches pour créer un plan complet, clair et facile à lire. Il ne faut pas oublier qu’on parle ici d’autoconstruction.

Établir le programme

etude-architecte-pays-basque

Comme il a été indiqué ci-dessus, il faut débuter par l’établissement d’un bon programme lors de la réalisation du plan d’une maison à ossature bois en autoconstruction. Cela consiste en premier lieu à prendre en considération les besoins réels de chaque membre de la famille. Il faut également tenir compte du mode de vie de chacun. Pour une famille nombreuse ou recomposée par exemple, il faut penser à créer une maison avec plusieurs chambres pour accueillir tous les enfants, une grande salle à manger et une cuisine assez spacieuse pour les grands moments en famille ainsi qu’un espace indépendant pour les parents afin qu’ils puissent avoir un peu d’intimité. Dans ce cas, un habitat avec étage serait parfait. Il en est de même dans le cas où un enfant joue d’un instrument de musique. Il vaut mieux placer sa chambre au rez-de-chaussée afin que le bruit ne dérange par les voisins. En revanche, si l’un des membres de la famille a des problèmes de mobilité, il va falloir opter pour une maison de plain-pied. Il est même indispensable d’établir un organigramme mettant en évidence les passages ainsi que l’emplacement de sa chambre et des pièces fonctionnelles de l’habitat comme la salle de bain, la salle à manger, la salle de séjour et la cuisine. Tout cela pour lui donner un espace de vie confortable et sécurisant.

Penser à l’agencement intérieur de la maison

Interior framing of a new house under construction

Lors de la réalisation du plan d’une maison à ossature bois en autoconstruction, il faut aussi porter les réflexions sur le fonctionnement de chaque pièce. On parle ici de l’agencement intérieur de l’habitat. Cela consiste notamment à définir si le garage sera indépendant ou relié, à choisir l’orientation de chaque pièce et à définir l’emplacement de la terrasse ou du balcon. Normalement, puisque le but est de créer une maison environnementale, il faut que les espaces les plus fréquentés bénéficient au maximum de la lumière naturelle. C’est le cas de la salle de séjour et des chambres à coucher. De cette manière, on évite mieux l’utilisation intensive de sources d’éclairages et de chauffage qui requièrent de l’énergie. En revanche, les pièces annexes comme la salle de bain sont à placer vers le côté le moins ensoleillé. En outre, il est aussi essentiel de bien penser à la dimension des parties non habitables. Si on veut réduire le coût de construction et gagner plus d’espace de vie, il vaut mieux réduire les surfaces attribuées aux couloirs et au hall. Enfin, il est également indispensable de bien penser à l’emplacement du WC et de la salle de séjour. Le but est de garder l’intimité des chambres. Ainsi, il faut faire en sorte à ce que les visiteurs puissent y accéder directement depuis la porte d’entrée.

Le style architectural du bâtiment

maquette_de_la_charpente

Lors de l’édition du plan d’une maison à ossature en bois autoconstruction, pensez aussi à l’aspect extérieur de l’édifice. L’esthétique de l’habitat est effectivement un point très important. D’un point de vue théorique, il existe plusieurs styles architecturaux et tous sont compatibles à ce genre d’habitat. En quête d’originalité ? N’hésitez pas à vous inspirer d’un plan de maison design ou contemporain tout en ajoutant une touche personnelle à la structure. Cela peut être un petit balcon ou bien une petite terrasse. En revanche, si vous êtes plutôt adepte d’un lieu de vie convivial et chaleureux, optez pour le style traditionnel. L’esthétique de l’habitat sera aussi mise en valeur par les matériaux de finitions et le type de volets choisis. Le moyen le plus sûr d’avoir une maison authentique et personnalisée est de l’habiller avec de l’enduit. Vous aurez ainsi l’opportunité de choisir la couleur de votre habitat et l’effet final. En revanche, si vous aimez vraiment mettre en valeur le style « maison passive », n’hésitez pas à habiller l’extérieur de l’édifice avec du bardage en bois massif. Quant aux volets et divers types de percement, à vous de définir leur forme et leur couleur. Il en est de même en ce qui concerne leurs matériaux de fabrication. En somme, une grande liberté s’offre à vous lors du choix de l’aspect architectural de votre maison à ossature en bois. Néanmoins, il faut toujours garder à l’esprit qu’on va concevoir un lieu de vie écologique et que ce sera vous le bâtisseur. Il faut savoir allier esthétique et simplicité.

Les règles à respecter

imgp4085

Lorsqu’on commence à réaliser le plan d’une maison à ossature bois autoconstruction, il faut tenir compte de plusieurs règles. Il y a celles qui concernent le confort thermique d’un habitat évoqué dans la loi du RT 2012 et celles imposées par la mairie. Il faut à tout prix se renseigner à ces sujets si on prévoit de se lancer dans l’édition du plan tout seul. Notons que le non-respect de ces règlements fait l’objet de lourdes sanctions. Si vous avez fait appel à un architecte bien expérimenté, le souci est réglé. Un tel expert est tenu de connaître toutes les mesures à respecter. Dans le cas où un membre de la famille est handicapé, quelques dispositions réglementaires sont également à respecter. Il faut que chaque pièce de la maison soit facilement accessible par quelqu’un qui se déplace via un fauteuil roulant ou bien des béquilles. Il est aussi primordial de penser à la dimension des portes d’entrées.

Miser sur la simplicité et l’économie

construire-sa-maison-en-bois

Si on décide de construire soi-même sa maison à ossature bois, c’est parce qu’on veut à tout prix faire de l’économie et gagner du temps. Ainsi, lors de la conception du plan, il ne faut pas oublier ces détails. Certes, on veut avoir un lieu de vie bien spacieux ; pourtant, plus la dimension de la maison est importante, plus le coût de construction s’élève et la complexité de la tâche augmente. Afin de mieux réussir le projet, il est aussi plus adéquat d’opter pour un style architectural plus simple. En misant sur une maison top design, avec des ornements sophistiqués, la construction devient difficile. Toutefois, même si vous avez le talent d’un bâtisseur, vous n’êtes pas formé pour le travail. Il vous sera ainsi difficile d’ériger un édifice doté d’un plan de construction complexe. Enfin, sachez qu’un plan bien précis va rendre votre tâche facile. Ainsi, pensez à ce que toutes les caractéristiques de la maison, y compris les noms des éléments constructifs à placer sur un tel ou tel endroit, soient bien inscrites de façon claire sur le schéma.

Les commentaires sont fermés.